Plus d’explications

– extrait d’informations officielles de M. Callan

callan logo

Eliminez toute idée préconçue.

Le problème principal que rencontrent les nouvelles inventions, hormis le discrédit habituel, est d’être mal comprises. Les gens essaient toujours de faire des liens et comparer avec leurs expériences passées. Bien que pratiquée dans 30 pays depuis 50 ans et introduite par Creative Language Center (CLC) en Suisse en 2000, cette Méthode a fait ses preuves. Elle apparaît comme une nouvelle manière d’apprendre une langue, différente de vos expériences passées. Son rythme rapide vous empêche de traduire avant de parler. Il faut mettre de côté toute idée préconçue pour pouvoir bénéficier pleinement de l’efficacité de cette méthode.

Ce n’est pas nécessaire de comprendre la méthode pour en profiter.

 

Acceptez-la passivement et faites exactement ce que l’enseignant vous demande sans vous poser des questions.

La Méthode est conçue selon des principes différents du système scolaire Suisse. Nous vous demandons donc de ne pas vous inquiétez si vous ne comprenez pas comment cela fonctionne. Sinon, vous risquez d’en tirer de mauvaises conclusions. Il existe un ouvrage entier pour expliquer comment la Méthode fonctionne.  Nous vous proposons donc simplement de vous asseoir, de vous détendre et de laisser la méthode vous mener aux résultats escomptés. La section “Explications” qui suit vous donnera quelques principes de base, mais il ne doit pas s’inquiéter au sujet de ce qu’il ne comprend pas. Contrairement à la plupart des autres disciplines, ce qui importe dans l’apprentissage d’une langue, c’est le résultat même si la façon de l’obtenir peut paraître déstabilisante au début.

Fotolia_87864219_M

La clé du succès dans l’apprentissage d’une langue consiste à répéter et répéter encore, et à parler sans prendre le temps de réfléchir.”
– Robin Callan

 

Réflexe conditionné.

Apprendre une langue, tout comme taper à la machine ou jouer du piano, c’est avant tout une question de développement de vos réflexes le plus spontanément et le plus rapidement possible.

 

Ne réfléchissez pas trop.

Un réflexe linguistique vient verbalement, non directement de votre cerveau. Vous allez apprendre à parler et à comprendre sans réfléchir. Un pianiste n’a pas le temps de penser où il pose ses doigts!

 

Répétition mécanique.

Un réflexe rapide se développe grâce à des exercices et des répétitions mécaniques.

 

La vitesse est essentielle.

Normalement, on parle une langue à une vitesse d’environ 180 mots à la minute. Les enseignants Callan parlent aux élèves à un rythme d’environ 240 mots à la minute; ceci dans le but de faciliter à l’élève une meilleure compréhension de l’anglais en dehors des leçons, à la radio, à la TV, etc.

 

Les 1′000 premiers mots sont les plus courants.

Les quatre premiers livres de cette Méthode contiennent presque les 1′000 mots les plus couramment utilisés en anglais, soit des mots tels que “aller, noir, blanc, rapidement, lentement”, mots que l’on utilise généralement plusieurs fois par jour.

 

90% de n’importe quelle page.

Si vous ouvrez n’importe quel livre en anglais à n’importe quelle page, vous constaterez que 90% des mots de cette page sont parmi ces 1′000 mots.

 

Ces mots doivent pouvoir être utilisés rapidement.

Vous allez pouvoir utiliser ces 1′000 mots rapidement, sans avoir à penser. Ils forment la base de la communication en anglais.

 

La suite est simple.

Lorsque vous aurez révisé les étapes 1, 2, 3 et 4 et intégré les réflexes de réponses à la vitesse maximale, les leçons suivantes seront beaucoup plus faciles à mémoriser.

 

Plus vous répéterez, plus vite vous terminerez.

Après avoir ainsi mémorisé les bases, vous terminerez vos études beaucoup plus rapidement.

 

Le processus de conditionnement subconscient.

La Méthode Callan se base en grande partie sur un processus de conditionnement subconscient entraîné par des questions-réponses. Par exemple, avec une question simple comme ” What do we generally write with ?”, l’élève se rend à peine compte qu’il apprend à utiliser le “do” pour formuler une question au temps présent. De la même façon, il apprend que l’on met un adverbe de temps comme “generally” entre le sujet et le verbe, et que la préposition “with” se met à la fin de la phrase et non au début. En plus de tout cela, l’élève apprend la bonne prononciation, la bonne syntaxe et s’habitue à parler et à comprendre sans difficulté.

 

Il n’est pas essentiel de tout comprendre immédiatement.

Il n’est pas nécessaire que vous compreniez toujours les questions du premier coup ou même ce que vous répondez. Tout est répété un très grand nombre de fois, jusqu’à ce vous soyez capable de comprendre sans difficulté.

 

Ne vous faites pas de souci si vous ne maîtrisez pas la grammaire.

La majorité des langues possède une grammaire très complexe. La grammaire anglaise est très peu élaborée. Par conséquent, il n’est pas important que vous la maîtrisiez parfaitement dès le début. Vous pouvez quand même apprendre la langue, sans connaître les règles de grammaire. Après tout, n’est-ce pas ainsi que vous avez appris votre langue maternelle?

Fotolia_97770585_M

Entraîner-vous à la maison.

Il est recommandé de relire régulièrement ses leçons et d’écouter les fichiers MP3 à la maison, surtout en cas d’absence occasionnelle à une leçon.

Tout le monde peut le faire!

Apprendre une langue à un niveau débutant, tout comme apprendre à taper à la machine ou à jouer du piano, n’est pas une activité très intellectuelle. L’élève ne doit donc pas s’en faire s’il trouve l’apprentissage difficile: cela ne veut pas dire qu’il n’est pas assez intelligent ou qu’il est trop âgé. Nous avons eu des étudiants de 10 à plus de 80 ans!

Les changements de professeur.

Les enseignants vont se relayer pour vous habituer à leurs différents accents.

Les mêmes résultats avec tous les enseignants.

L’élève préférera naturellement certains enseignants et pensera peut-être parfois qu’un enseignant en particulier est meilleur qu’un autre. Notre école assure les mêmes résultats avec tous les enseignants, même si l’élève a plusieurs enseignants différents et change plusieurs fois de groupe.

Oreilles / Bouche / Yeux / Mains.

Avec cette Méthode, l’élève apprend l’anglais de la même manière qu’il a appris sa langue maternelle, pendant son enfance. D’abord il écoute un mot, puis le prononce le mieux possible et le répète: plus tard il le lit et finalement il apprend à l’écrire.

Pas de panique!

Vous y arriverez aussi. Ne vous en faites pas.

Soyez patient!

L’impatience est un des grands ennemis de l’apprentissage. Si l’élève reste patient, il est sûr de réussir.

Faites votre premier pas aujourd’hui!

baby